Le maire de Laval récupère sa majorité

Le maire Marc Demers a dû essuyer de nombreuses critiques depuis le début de l’été.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Le maire Marc Demers a dû essuyer de nombreuses critiques depuis le début de l’été.

Après un été riche en rebondissement, les choses semblent tranquillement se replacer à Laval. Alors que le maire Marc Demers a dû essuyer de nombreuses critiques depuis le début de l’été, Aram Elagoz et Sandra El-Helou, deux des dix conseillers qui s’étaient retirés du caucus du Mouvement lavallois en juin dernier, ont annoncé vendredi qu’ils réintégraient finalement leur caucus. Ce retour, annoncé par voie de communiqué, permet ainsi au maire lavallois de récupérer sa majorité au conseil municipal.

Les deux conseillers, élus respectivement dans les districts de Renaud et de Souvenir-Labelle, indiquent avoir pris cette décision en raison du processus de médiation mis en branle au début du mois. « Le processus de médiation a permis des échanges profitables et sains, a précisé Aram Elagoz. L’équipe du maire a fait plusieurs propositions de changements dans le fonctionnement de notre caucus qui répondent à mes attentes. » Un avis que partage sa collègue Sandra El-Helou. « La médiation a permis des discussions franches, positives et satisfaisantes, a-t-elle affirmé. […] Je considère désormais être mieux outillé pour concrétiser les engagements de notre programme électoral, qui est basé sur les besoins de nos citoyens. »

Pour sa part, le maire Demers a dit être « très heureux de la décision » des deux conseillers. Il a ajouté être prêt à les accueillir à bras ouverts.

Rappelons qu’en juin dernier, 10 des 19 élus du parti au pouvoir avaient quitté le caucus pour protester contre la centralisation du pouvoir entre les mains du maire et le manque de transparence des comités de la Ville.