S’inspirer de l’audace nantaise

  Sur un tronçon d’environ un kilomètre, au centre-ville nantais, le boulevard Cours des 50 otages se transforme en une rue quasi piétonne, au milieu de laquelle trône une piste cyclable. La majorité des rues de la ville ont vu leur vitesse limitée à 30 km/heure.
Photo: Nantes Métropole
Sur un tronçon d’environ un kilomètre, au centre-ville nantais, le boulevard Cours des 50 otages se transforme en une rue quasi piétonne, au milieu de laquelle trône une piste cyclable. La majorité des rues de la ville ont vu leur vitesse limitée à 30 km/heure.