Ressources naturelles - Une stratégie de reprise du contrôle

  Le dernier budget du ministre des Finances, Raymond Bachand, présente une annexe intitulée «Un régime de redevances juste et concurrentiel», mais, lorsqu’on y regarde de plus près, on constate que, contrairement à ce qu’il prétend, les redevances sur les ressources naturelles proposées, bien qu’elles puissent paraître semblables à d’autres au Canada, ne peuvent certainement pas être confirmées justes et concurrentielles, fait valoir l’ex-sous-ministre Renaud Lapierre.
Photo: Benoît Tessier Agence Reuters
Le dernier budget du ministre des Finances, Raymond Bachand, présente une annexe intitulée «Un régime de redevances juste et concurrentiel», mais, lorsqu’on y regarde de plus près, on constate que, contrairement à ce qu’il prétend, les redevances sur les ressources naturelles proposées, bien qu’elles puissent paraître semblables à d’autres au Canada, ne peuvent certainement pas être confirmées justes et concurrentielles, fait valoir l’ex-sous-ministre Renaud Lapierre.