Réinventer la ville - Fleurir pour embellir et rassembler

  Des citoyens de l’arrondissement Rosemont–Petite-Patrie, aidés par des cols bleus de Montréal, ont retiré 30 tonnes de béton entre le trottoir de la rue Des Écores et la chaussée.
Photo: - Le Devoir Annik MH de Carufel
Des citoyens de l’arrondissement Rosemont–Petite-Patrie, aidés par des cols bleus de Montréal, ont retiré 30 tonnes de béton entre le trottoir de la rue Des Écores et la chaussée.