Les photos de l'année de Pedro Ruiz

Pierre Lapointe ou le Gaudí québécois Pierre Lapointe ou le Gaudí québécois 
    Cachés dans un couloir radiocanadien, nous avons profité du vieux papier peint qui orne encore ces interstices inhabités et ces couloirs peu fréquentés du rez-de-chaussée du bâtiment. Là, dans un geste subtil et en complicité avec la caméra, j’ai réussi à capturer un homme architecte de lui-même et du travail qu’il projette. Tout un Antoni Gaudí québécois, qui porte un style distinctif et unique.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir
Cachés dans un couloir radiocanadien, nous avons profité du vieux papier peint qui orne encore ces interstices inhabités et ces couloirs peu fréquentés du rez-de-chaussée du bâtiment. Là, dans un geste subtil et en complicité avec la caméra, j’ai réussi à capturer un homme architecte de lui-même et du travail qu’il projette. Tout un Antoni Gaudí québécois, qui porte un style distinctif et unique.