Les photos de l'année de Pedro Ruiz

Valérie Plante, ou quand on crie de joie Valérie Plante, ou quand on crie de joie 
    La vie a beaucoup plus d’émotion qu’une photo en soi. Ici, il n’est pas difficile d’oublier la photo et d’être envahi par l’émotion primitive de quelqu’un qui explose de joie. Ce geste vient nous chercher dans ce qu’il y a de plus profond et de plus primitif en nous, comme quand un enfant pleure ou quand la nouvelle mairesse de Montréal crie de joie.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir
La vie a beaucoup plus d’émotion qu’une photo en soi. Ici, il n’est pas difficile d’oublier la photo et d’être envahi par l’émotion primitive de quelqu’un qui explose de joie. Ce geste vient nous chercher dans ce qu’il y a de plus profond et de plus primitif en nous, comme quand un enfant pleure ou quand la nouvelle mairesse de Montréal crie de joie.