Le désespoir surmonté de Guy Laforest

  Guy Laforest voit le fédéralisme, s’il est bien expliqué, comme le modèle idéal pour assumer la cohabitation entre les majorités et les minorités dans les États plurinationaux.
Photo: Renaud Philippe Le Devoir
Guy Laforest voit le fédéralisme, s’il est bien expliqué, comme le modèle idéal pour assumer la cohabitation entre les majorités et les minorités dans les États plurinationaux.