L’espoir dans la relève, la honte en art public

    L'exposition «Monuments aux victimes de la liberté», à AXE-NÉO7 à Gatineau en octobre dernier, répondait au désir de Harper de voir s'élever un «Monument aux victimes du communisme».
Photo: Rémi Thériault
L'exposition «Monuments aux victimes de la liberté», à AXE-NÉO7 à Gatineau en octobre dernier, répondait au désir de Harper de voir s'élever un «Monument aux victimes du communisme».