L’espoir dans la relève, la honte en art public

    L’artiste Steve Giasson est depuis l’été en haut de l’affiche du centre Dare-Dare avec sa série de «Performances invisibles».
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir
L’artiste Steve Giasson est depuis l’été en haut de l’affiche du centre Dare-Dare avec sa série de «Performances invisibles».