Exposition - Haïti, l’art et la mort

    Le Baron triomphant, Edouard Duval-Carrié, 2011, Techniques mixtes sur aluminium.
Le Baron triomphant laisse planer le mystère sur la destination de Bawon Samdi. Se retourne-t-il pour murmurer au revoir (« à la prochaine ») ou dire un adieu final et sans appel? La réponse se trouve peut-être dans les circonvolutions du ciel étoilé. Encore faudrait-il savoir les déchiffrer...
Photo: Jessy Bernier, Perspective
Le Baron triomphant, Edouard Duval-Carrié, 2011, Techniques mixtes sur aluminium.
Le Baron triomphant laisse planer le mystère sur la destination de Bawon Samdi. Se retourne-t-il pour murmurer au revoir (« à la prochaine ») ou dire un adieu final et sans appel? La réponse se trouve peut-être dans les circonvolutions du ciel étoilé. Encore faudrait-il savoir les déchiffrer...