Barpak, lieu de ruines et de peines

  Les bras manquent et les ONG ont du mal à atteindre l'épicentre du séisme, le village de Barpak.
Photo: Renaud Philippe Le Devoir
Les bras manquent et les ONG ont du mal à atteindre l'épicentre du séisme, le village de Barpak.