Un engagement ferme pour le coeur créatif de Montréal

«Sous la direction de l’énergique Nathalie Maillé, le Conseil des arts de Montréal, de concert avec d’autres instances de la Ville, joue un rôle fondamental pour soutenir les communautés artistiques», estiment les signataires.
Photo: Sous la direction de l’énergique Nathalie Maillé, le Conseil des arts de Montréal, de concert avec d’autres instances de la Ville, joue un rôle fondamental pour soutenir les communautés artistiques. «Sous la direction de l’énergique Nathalie Maillé, le Conseil des arts de Montréal, de concert avec d’autres instances de la Ville, joue un rôle fondamental pour soutenir les communautés artistiques», estiment les signataires.

Cette lettre a été envoyée aux candidats à la mairie de Montréal Denis Coderre, Balarama Holness et Valérie Plante.

Nous sommes à la direction de huit grandes institutions montréalaises et sommes extrêmement préoccupés par les défis qu’aura à relever Montréal, métropole culturelle au cours des prochaines années.

Alors que les arts et la culture sont au cœur de l’identité montréalaise, force est de constater que nous en avons peu entendu parler au cours de cette campagne électorale qui s’achève.

Sous la direction de l’énergique Nathalie Maillé, le Conseil des arts de Montréal, de concert avec d’autres instances de la Ville, joue un rôle fondamental pour soutenir les communautés artistiques. À la fin de l’été, le Conseil a été doté d’une nouvelle présidence en la personne de Ben Marc Diendéré, une personnalité marquante du milieu des affaires.

Dans un discours suivant sa nomination le 15 septembre dernier, le nouveau président lançait un vibrant appel à la Ville de Montréal afin qu’elle pose un geste de soutien accru et ambitieux pour aider les institutions et les artistes à sortir de cette crise encore plus forts et plus innovants. Il estimait que les investissements supplémentaires au budget du Conseil des arts de Montréal devaient être d’au moins 10 % pour les deux prochaines années. Son analyse a été soutenue par le président sortant, Jan-Fryderyk Pleszczynski, qui insistait sur la nécessité de soutenir un secteur culturel et économique d’importance qui est un vecteur de relance indispensable pour Montréal.

Nous joignons notre voix à la leur pour vous demander, à titre de candidats et de candidate à la mairie de Montréal, de vous engager officiellement à augmenter substantiellement le financement du Conseil des arts de Montréal dont l’action exemplaire en matière d’équité, de diversité, de représentativité et d’accessibilité, de même qu’en développement durable est un gage de succès et de réussite pour l’ensemble des acteurs du milieu culturel montréalais.

* Ont signé cette lettre : Stéphane Aquin, Musée des beaux-arts de Montréal; Madeleine Careau, Orchestre symphonique de Montréal; Patrick Corrigan, Opéra de Montréal; Marcel Jean, Cinémathèque québécoise; Marc Lalonde, Grands Ballets canadiens; Yannick Nézet-Séguin, Orchestre Métropolitain; Jean R. Dupré, Orchestre Métropolitain; Lorraine Pintal, Théâtre du Nouveau Monde; Suzanne Sauvage, Musée McCord

À voir en vidéo