Un appel pour «vivre ensemble dans la dignité»

Plusieurs centaines de ctioyens ont manifesté leur solidarité à la suite de l'attentat de Sainte-Foy.
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Plusieurs centaines de ctioyens ont manifesté leur solidarité à la suite de l'attentat de Sainte-Foy.

Nous, citoyennes et citoyens du Québec de toutes les origines et de toutes les consciences, préoccupés par l’avenir de notre nation, appelons tous les élus de l’Assemblée nationale du Québec à se comporter, dans le dossier de la laïcité et du vivre-ensemble, en gardiens du bien commun.

Au lendemain de la fusillade tragique du 29 janvier dernier, un puissant vent de solidarité envers les familles des victimes et des citoyens musulmans a soufflé sur le Québec, tout entier. Des milliers de Québécois ont participé aux vigiles, en hommage aux victimes, dans plusieurs villes pour montrer leur attachement à la construction d’une société accueillante, pacifique et ouverte.

De leur côté, trois partis de l’opposition parlementaire (PQ, CAQ et QS) ont fait l’effort d’avancer vers un consensus au sujet de la mise en oeuvre des recommandations de la commission Bouchard-Taylor, exprimant par cela même leur disposition à clore une douzaine d’années de débats et de déchirures qui ont secoué le Québec sur les questions de la laïcité et du vivre-ensemble.

Nous encourageons la poursuite de cet effort dans le même esprit qui avait régné lors des travaux de la commission Mourir dans la dignité, dont les discussions s’étaient déroulées dans un esprit de collaboration non partisane et dans le respect des convictions de chacun. Cette fois-ci, l’effort de convergence pourrait se faire sous le signe du « vivre-ensemble dans la dignité ».

Nous tenons à rappeler au premier ministre que nos voix ont la même valeur que celle d’un philosophe, sur les tribunes publiques comme au bureau de vote le jour du scrutin.

Nous lançons un appel aux partis politiques de toutes les tendances à cesser l’instrumentalisation à des fins électorales des événements tragiques qui touchent les citoyens de confession musulmane.

Trop d’amalgames

Les citoyens québécois de confession musulmane sont devenus l’objet d’un vil marchandage de toutes parts et il faut que ça change rapidement. À tous les politiciens, mais surtout à tous les médias, nous disons également qu’il est temps de cesser les amalgames en ce qui concerne les citoyens québécois issus de pays musulmans et d’arrêter de propager les clichés dont sont victimes ces néo-Québécois.

Nous rappelons que la diversité des citoyens québécois de confession musulmane est telle qu’on ne peut pas les réduire à une appartenance à une même et seule entité communautaire.

Par ailleurs, ce ne sont pas seulement ces citoyens qui ont été ciblés à travers la tuerie de Sainte-Foy. C’est toute la société québécoise qui a été frappée en plein coeur.

Le rôle du politique est de renforcer le sentiment d’appartenance des citoyens issus de l’immigration à leur société d’accueil, et non de les renvoyer continuellement à leur appartenance ethnique ou religieuse.

Aux représentants de la société québécoise, nous demandons d’agir vite afin d’éviter des dérapages et de nouveaux drames. La paix sociale est nécessaire pour que notre société, dans toutes ses composantes, puisse relever les défis de la justice sociale, de la solidarité, et mettre fin aux discriminations.

Cependant, ces défis ne peuvent être relevés sans l’exercice d’une citoyenneté plus intéressée et plus engagée de la part de toutes les tranches de la société québécoise. Pour atteindre ces objectifs, nous appelons nos concitoyens à s’impliquer plus activement dans tous les débats de la société.

Québécoises et Québécois, nous nous constituons en comité pour une large répercussion de cet appel et pour suivre les actions effectives du gouvernement et de l’Assemblée nationale du Québec.

Signataires : 

Richard Lapointe, Conseiller en communication
Karim Farhat, Chef d’entreprise
Joanne Boutet, Travailleuse communautaire
Isabelle Larrivée, Professeure Collège de Rosemont
Stéphane Baudelot, Étudiant en Travail social (UQAR)
Marie-Andrée Desmeules, Retraitée
Lamine Foura, Ingénieur chez Bombardier
Lysandro Abel Cher, Enseignant F.G. des jeunes
Rachad Antonius, Professeur à l’UQAM
Malik Hammadouche, Cadre, secteur de l'éducation
Johanne Heppell, Traductrice
Bertrand Ducharme, Retraité
Farid Salem, Consultant
Souad Mazouni, Adjointe administrative
Lucie Gosselin, Anthropologue
Marie-Julie Paré, Psychologue
Farès Mekideche, President Couscous Comedy Show
Serge B Lacroix, Adjoint administratif
Patrick Cameron, Fondateur de Québec-Maghreb, la grande fête (Parc Jean Drapeau)
Leila Mahiout, Consultante en gestion
Nadia Choubane, Directrice de campagne Centraide (Estrie)
Etienne Magny, Spécialiste en marketing et publicité
Amine Esseghir, Citoyen 
Assia Sidhoum, Étudiante
Abdelkader Kechad, Informaticien
Kamel Haouchine, Traducteur 
Jacques Bertrand, Psychologue
Djamila Bouayad, Analyste Banque Laurentienne
Ahmed Mahidjiba, Scientifique (Gouvernement du Canada)
Nassira Belloula, Écrivaine
Mehdi Khaldi, Analyste de projet
Salah Beddiari, Écrivain et poète
Lahouari Belmadani, Agent d'élaboration de programmes (Service Canada)
Nezih Belhaj, Chercheur scientifique en Optique-Photonique
Nacera Berkane, Médecin
Salima Dahmani, Kinesiologue
Hadjira Belkacem, Présidente de l’Association de la Sépulture Musulmane du Québec (ASMQ)
Hakim Bouisri, Administrateur-fondateur de l'ASMQ
Brahim Benyoucef, Urbaniste/Sociologue
Marine Gauthier, Finissante Baccaulauréat multidisciplinaire en affaires internationales
Michel Fafard, Ambassadeur UPA pour le Programme «Je cultive ma citoyenneté» et Président de Maxilaix
Amine Salah, Président Mont Algérie
Salima Bouaddou, Technicienne à la fonction publique provinciale
Guy Godin, Sociologue
Dorsaf Ayadi, Maitre coloriste
Jihène Farhat, Conseillère financièere
Arnaud Lajoie, Citoyen
Raouchen Methamem, Enseignant
Salah Chraiet, Consultant
Amine Kochlef, Web Developer/Programmer (Clinique Forcemedic) 
Ahlem Ammar, Universitaire
Rym Guesmi, Étudiante au Doctorat
Emil Grigorov, Professeur de Philosophie et chargé de cours (université Laval)
Charlotte Gaudreau, Étudiante
Olfa Ben Mahmoud, Adjointe gestion de projets (Travaux publics et Services gouvernementaux Canada)
Bahija Saidani, Directrice des services Staples Canada 
Tayssir Ellouze Souissi, Surveillante.
Myriam Gharbi, Ingénieure
Lassad Dammak,  Économiste
Zied Bouida, Enseignant
Cherifa Ayari, Conseillère pédagogique
Achour Ghrib, Citoyen
Nadia Zgolli, Directrice e-commerce Air Canada Vacances
Chiraz Ghozzi, Chargée de cours à l'UQAM
Sabra Rezigue, Représentante en plans de bourses d'études
Soumaya Bahri Guellouz, Intervenante en santé mentale
Emna Chaabouni, Massothérapeute
Fatiha D-Berkane, Hygiéniste dentaire
Ania Abbad, Coordonnatrice de projets
Siham Bouhellal, Consultante en environnement et développement durable
Ali Haouchine, Retraité, Ancien membre de Cabinet, MELS
Moussa SARR, Docteur
Riadh Trigui, V P Est Canada - Lea Architectes Hypothécaires
Mourad Kolsi, Consultant informatique
Remy Difli, Ex-cadre gouvernement(Algérie)
Salim Bouchefa, Analyste Vidéotron
Sylvie Desmet, Psychologue
Veronika Kubickova, Psychologue
Lila Cherbi, Psychologue
Souhila Chalal, Éducatrice
Nylda Aktouf, Consultante en communication
Mira Tissoukai, Citoyennne
Souhila Djiar , Professionnelle Transports Québec
Larbi Zerouala, Agronome
Leila Faham, Inspecteur en environnement
Amani Ben Ammar, Agente de gestion financière, CIUSSS centre sud de l'île de Montréal
Ines Hadjkacem , Étudiante soins infirmiers
Mohamed Houssem Ellouz, Ingénieur
Hajer Jedidi Ph.D à l'université Laval
Cyrine Ben Turkia, Citoyenne
Billel Redouane,  Ingénieur en génie du logiciel
Sylvia M Rivès, Directrice et Coordonnatrice à Société de développement social
Nachida Boukandakji, Citoyenne
Liza Moulla, Étudiante
Célia Moulla, Étudiante
Fethia Benyebdri, Scientifique en immunologie
Sadeddine Mahfoud, Ingénieur
Norredine Amiri, Citoyen
Christiane St-Louis, Représentante commerciale
Philippe Roy, Psychologue

À voir en vidéo