Libre opinion - La rencontre des esprits de bottine

Il n'y a pas que les tremblements de terre qui sont suivis d'une riposte, les tremblements de table le sont aussi. À la lueur de la programmation de TVA, on pourrait croire que le sous-sol québécois est traversé par une faille autre que sismique, une faille d'esprit critique.

Chantal Lacroix et sa ribambelle de petits savants d'opérette nous reviennent avec deux autres secousses télévisuelles qui s'annoncent aussi étonnantes que les premières. La fameuse table bancale de monsieur Mainville ne frappera pas un coup. Pas deux. Mais quatre. Quatre coups, plus qu'au théâtre!

L'émission Rencontres paranormales a attiré un auditoire gigantesque. Comme Le Banquier, cette autre émission de voyeurisme populaire, elle se joint au panthéon des succès de masse du réseau TVA. Le Banquier ne tente pas d'être perçu comme autre chose qu'une émission de divertissement. Au moins, c'est honnête. Rencontres paranormales, par sa forme aux fausses allures d'enquête scientifique, laisse croire à l'auditoire qu'elle possède une vocation scientifique. Rien dans la mise en marché de cette émission ne souligne clairement qu'il s'agit d'une émission de divertissement. On ne peut affirmer avec certitude qu'il y ait tromperie, par contre on peut déplorer qu'il y ait omission de mise en garde.

Un oubli d'esprits égarés, peut-être?

Le message affiché au début de l'émission Rencontres paranormales se décline comme suit: «Les événements dont vous allez bientôt être témoins sont réels et n'utilisent aucun effet d'illusion. Ils sont tournés la nuit afin de favoriser une meilleure communication avec les entités. Ces phénomènes demeurent toutefois inexpliqués, à vous d'en tirer vos propres conclusions.»

Il devrait plutôt se décliner ainsi:

«Le spectacle dont vous allez bientôt être témoins est le produit d'un tournage et d'une mise en scène. Il est présenté sous un angle suggérant la manifestation de phénomènes paranormaux. Il est tourné la nuit pour lui donner une touche dramatique et mettre l'accent sur l'apparente participation d'entités. Ces phénomènes demeureront toutefois inexpliqués, car nous n'avons aucunement l'intention de vous les expliquer. À vous de tirer vos conclusions, mais, de grâce, envoyez vos enfants se coucher.»

Il n'y aurait pas usage d'effet d'illusion, soit, mais l'effet recherché, lui, en serait-il un? En tout cas, on n'en parle pas. Le but visé par les auteurs de l'émission est artistiquement escamoté sous la table.

L'émission est tournée la nuit pour favoriser une meilleure communication avec les entités. De quelles entités est-il question ici? Celles des morts ou celles d'esprits vulnérables potentiels consommateurs de services ésotériques? Pourquoi (et surtout pour qui et selon qui?) ces phénomènes demeurent-ils inexpliqués?

Et finalement, pourquoi devrions-nous en tirer les conclusions fortement suggérées? A-t-on vraiment besoin de le faire? Ne serait-il pas plus sage de suspendre son jugement jusqu'à ce que nous soient présentées des preuves valides et analysées par des gens qualifiés effectuant des enquêtes objectives et rigoureuses?

Rencontres paranormales est une émission de divertissement qui ne devrait s'adresser qu'aux adultes puisqu'elle est mise en scène de façon à laisser croire à un public non averti que les événements qui y sont exposés sont réels et que leur apparence de non-normalité n'est pas étrangère à l'angle sous lequel ils sont présentés. On nous y présente des figurants faisant usage d'équipements technologiques censés être capables de mesurer des forces occultes démesurées. Où se situe l'objectivité dans tout ça? Y a-t-il un seul vrai scientifique présent à cette émission pour nous expliquer la mécanique de ce processus d'analyse et nous donner la mesure de sa validité?

Je crois qu'en diffusant cette émission aux heures de grande écoute, en la distribuant gratuitement et pour l'éternité sur Illico et en omettant de définir clairement le type d'auditoire à qui cette émission s'adresse, TVA commet une erreur. Cela est étonnant pour un réseau de communication de cette ampleur et de cette importance. On s'attendrait à plus d'éthique, à une plus grande conscience de l'impact de la mystification ésotérique. Comment le réseau TVA peut-il prétendre à la crédibilité s'il laisse croire qu'une émission de «divertissement» a une mission éducative? Sans doute avec l'aide des forces de l'au-delà ou la complicité des faiblesses de l'ici-bas.

Il me semble qu'une sommité journalistique de ce réseau devrait sonner l'alarme en rappelant sa phrase historique: «De la rigueur! De la rigueur!»

***

Pierre Savard - Membre du CA des Sceptiques du Québec et du Regroupement Cartes sur table.
6 commentaires
  • Socrate - Inscrit 11 avril 2011 06 h 57

    bottinisme

    Croire ou non au bottinisme ne démontre en rien l'esprit de bottines.
    D'où ce certain flou artistique dont on veut bien l'enrober étant donné que toutes les vaches sont noires la nuit selon Hegel...

  • Luc Boyer - Inscrit 11 avril 2011 07 h 44

    Les grands prêtres du temple.

    La science des fluides et du mouvement mécanique animant le statuaire des dieux dans les temples de l'antiquité grecque était très élaborée. C'était un spectacle si bien alambiqué que les adeptes en étaient fortifiés dans leurs croyances. Ce contre quoi St-Augustin s'est vigoureusement opposé.
    Mme Lacroix est une farceuse hors pair. Il faut bien se le dire. Et qui réussit à mettre du bon beurre aillé sur son pain gratiné.

    Luc Boyer

  • Jacques Saint-Cyr - Inscrit 11 avril 2011 08 h 35

    Deux citations

    "Quand le peuple ne croira plus à l'Immaculée Conception, il croira aux tables tournantes".
    Correspondance, à Melle Leroyer de Chantepie, 23 janvier 1866
    Gustave Flaubert

    "Nous devenons adultes le jour où nous cessons de croire ce que l’on nous dit".
    Charles Dantzig

    L'âge mental de ces téléspectateurs? C'est il me semble la question que l'on devrait poser. On a les médias qu'on mérite.

  • France Marcotte - Abonnée 11 avril 2011 11 h 27

    État d'esprit

    Un paquet de gens regarderont cette émission...pour rigoler; ils seront imperméables à toutes ces bêtises.

    Car, ce qui est inquiétant aussi, c'est l'opinion que monsieur Savard se fait de l'auditoire, qu'il faudrait protéger de lui-même, de sa crédulité.

    Un auditoire si mal disposé à n'avaler qu'avec un grain de sel les manifestations des esprits des morts souffre probablement de bien d'autres maux. On devrait aussi s'inquiéter de savoir si ce ne sont pas les mêmes qui voteront prochainement Conservateur, ce qui est dans la même ligne de pensée que les tables tournantes.

  • GAIAGENAIRE - Inscrit 11 avril 2011 11 h 28

    Qui pattine sur la bottine ?

    Je ne comprends pas qu'un sceptiQ patenté méprise TVA qui nourri un auditoire avec des petites histoires innocentes de tables tournantes alors que son groupe "d'élites intellectuels" veut faire croire, au même auditoire, à la fumisterie des vaccins (Béchamps), à l'éthique capitaliste de l'industrie phamaceutique et à la protection du public par le sacré collège des médecins contre les Galilé ( Albert, Mailloux ou Zamboni) de ce monde ?