Caroline Côté, un exploit titanesque

Ayant amorcé son périple le 9 décembre à Hercules Inlet, l’aventurière et cinéaste québécoise Caroline Côté, 36 ans, a atteint le pôle Sud, après un parcours de 1130 km, en 34 jours, fracassant le record du monde pour une femme en ski et en autonomie complète. Elle devient ainsi la première Québécoise à atteindre le pôle Sud en solo.

« Durant les trois ou quatre premiers jours, c’était surtout mon ego qui m’animait. Je me disais : tu peux y arriver. Mais rapidement, et jusqu’à la toute fin, c’est l’amour et l’amitié de mes proches, les gens qui m’ont soutenue dans la préparation, les messages d’appui que je recevais qui ont fait en sorte que j’ai tenu jusqu’à la fin. »

Seule sur la banquise, elle avait tout de même une équipe derrière elle pour l’aider à réaliser son exploit, notamment un météorologiste norvégien qui la renseignait sur les conditions à venir. Au camp de base de Union Glacier, des médecins et une équipe d’intervention étaient aussi prêts à intervenir en cas de besoin. Chaque jour, Caroline devait leur communiquer sa position exacte.

« Les 14 derniers kilomètres que j’ai parcourus ont été vraiment difficiles, le pôle Sud se trouvant à plus de 2800 mètres, on ressent donc les effets de la raréfaction. J’avais de la difficulté à respirer et à continuer d’avancer. »

Et, de poursuivre Caroline : « Oui, c’est une expédition en solo, mais c’est surtout un travail d’équipe incroyable. Je n’aurais pas pu y arriver sans l’appui de mon conjoint, Vincent Colliard, qui a agi comme expert en logistique polaire, et de mon expert météo, Lars Ebbesen. »

Il est à souhaiter que l’athlète québécoise Caroline Côté inspire d’autres fondeuses à défoncer le plafond de verre du pôle Sud. Mission accomplie, Caroline, et toute notre admiration pour cet exploit titanesque !

À voir en vidéo