Je ne suis pas une vedette…

Monsieur le Ministre de la Santé,

Vous vous souvenez peut-être qu’il y a des gens au Québec qui ont la COVID longue durée, des dizaines de milliers, selon les plus récentes statistiques canadiennes. J’ai accompagné mon voisin atteint de la COVID longue durée, qui en a beaucoup souffert depuis avril 2020 et qui n’en est pas encore sorti : arrêt de travail, absence de revenus, opération cardiaque, tous les symptômes incapacitants de cette maladie, difficulté de garder son emploi, tracasseries avec les assurances groupe de travail, etc.

Nous avons déposé une pétition à l’Assemblée nationale par l’entremise de Mme Véronique Hivon, qui n’a jamais pu obtenir la moindre déclaration de votre part malgré les 2000 signatures rassemblées. Je vous ai personnellement interpellé dans Le Devoir au moment où une malade ontarienne, découragée d’avoir la COVID longue, pensait à demander l’aide médicale à mourir (cette maladie démolit tout ce qu’une personne peut avoir bâti de mieux dans sa vie !). Et jamais vous n’avez daigné contacter l’initiateur de la pétition nationale ni la marraine de celle-ci.

Mais je viens d’apprendre pourquoi. Monsieur le Ministre, vous venez de passer à Tout le monde en parle, et avez répondu candidement à Véronique Cloutier que de se faire interpeller par une vedette médiatique favorisait l’obtention d’une réponse positive et rapide en rapport avec un problème du système médical. BRAVO, Monsieur le Ministre Dubé, pour votre « transparence ». Nous savons maintenant pourquoi nous n’avons jamais eu de réponse aux 2000 signatures de la pétition officielle que nous avons promue ! Nous ne sommes pas des vedettes.

À voir en vidéo