Gâchis à Mont-Sainte-Anne

Quel gâchis et quelle négligence, et ce, depuis plusieurs années en ce qui concerne l’administration et l’exploitation de la station de ski de Mont-Sainte-Anne. Il y a eu plusieurs accidents ces dernières années dus à des équipements vétustes et mal entretenus, et on aurait pu avoir des morts samedi dernier… Qu’attend le gouvernement pour en reprendre les rênes en annulant le contrat/bail (comme l’on a fait pour certaines compagnies pétrolières dans l’est du Québec) ?

Des accidents évitables, causés par l’entretien fautif et l’absence d’investissement chronique, situation déplorable pour ce principal attrait hivernal de la région qui peut attirer tant de touristes et de retombées. La station affirme qu’elle a « investi » 1,5 million depuis deux ans… Ridicule et ce n’est que pour réparer des équipements usés ou finis ; incomparable avec d’autres stations bien administrées.

Le propriétaire RCR (Resort of the Canadian Rockies, que j’ai surnommé « Return the Cash in the Rockies » il y a une dizaine d’années) doit être écarté par le gouvernement de façon immédiate pour des raisons de sécurité et de perte de réputation pour de nombreuses années.

La région a une superbe montagne et un parc d’activités quatre saisons (ski, ski de fond, raquette, vélo, parapente, randonnée, etc.), mais celui-ci est complètement négligé… et dangereux ! C’est le temps de tirer un grand coup, monsieur Fitzgibbon.

À voir en vidéo