Recul du français

Monsieur Legault,

Dans l’exposé de vos priorités pour la session qui s’ouvre, vous soulignez l’objectif de stopper le recul du français au Québec. C’est un objectif louable, mais qui consiste surtout à faire du rattrapage. […]

Afin d’accroître vos chances de réussite, nous nous permettons respectueusement de vous suggérer de recourir à une stratégie plus offensive et de chercher à démontrer l’utilité et la rentabilité marginale du français dans tous les champs de la vie courante. […]

Il faut créer une variété de besoins et d’appétits qui, impérativement, ne pourront être satisfaits que par le recours au français. Il faut de plus proposer aux nouveaux arrivants une « maison d’accueil » attrayante, où les emplois, sans être négligeables, ne seront qu’un point d’entrée vers un « mieux-être ».

Il y aurait aussi besoin d’une importante campagne d’information pour dissocier la francophonie de ce qui est négatif, à savoir le côté mafieux, dissolu et anarchique de notre culture. […]

À voir en vidéo