La Coupe du monde de soccer et la vertu

Les médias ont abondamment documenté depuis quelques années la relation entre la FIFA et le Qatar, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle est plutôt sulfureuse. On peut écrire, à l’instar de Chateaubriand, que c’est « le vice appuyé sur le bras du crime ».

Malgré cette évidence, tous les pays sans exception, certains en faisant semblant de se boucher le nez, se sont précipités au Qatar pour participer au tournoi de la Coupe du monde de football de la FIFA. Le Canada n’a même pas fait semblant de se boucher le nez. On a eu droit, de la part du représentant canadien, aux déclarations lénifiantes habituelles. Notre cher pays est dans ce cas, sans doute, l’illustration parfaite du proverbe « Aux innocents les mains pleines ».

Tous les pays protestent de leur vertu, mais plus ils protestent, plus ils s’enfoncent dans le déni. Aucun d’entre eux n’a eu le courage de dénoncer ce délire mégalomane de la FIFA et du Qatar en refusant de participer à cette compétition.

La seule conclusion qu’on puisse tirer de tout cela c’est : comment sommes-nous tombés si bas ?

À voir en vidéo