Encore une consultation sur les soins de longue durée et les soins à domicile?

À chaque arrivée d’un nouveau ou d’une nouvelle ministre de la Santé, on apprend son intention de lancer de nouvelles consultations sur les soins de longue durée ou les soins à domicile.

Mme Blais lança en 2013 une nouvelle consultation sur les soins aux personnes hébergées. M. Barrette lança son colloque sur les CHSLD en 2016. M. Michel Clair, en 2000. L’ancien ministre de la Santé M. Côté avait lui aussi lancé son projet de placer le patient au centre des décisions du réseau de la santé en 1990. Et j’en passe.

Pourtant, le ministère de la Santé, avec ses quelque 1800 employés et professionnels, regorge de rapports sur des consultations et des études sérieuses sur ces sujets importants, traités depuis au moins vingt ans.

Pourquoi, comment n’arrive-t-on pas à s’enrichir de ce qui existe déjà ? Quel est ce réflexe, politique peut-être, de vouloir réinventer la roue ?

Pour Noël, pouvons-nous implorer nos ministres de ne pas s’engager dans une autre consultation ou un autre forum. Pouvons-nous leur demander, à partir des enseignements déjà disponibles, d’oeuvrer à donner accès à des soins quand on en a besoin et à traiter nos personnes hébergées avec dignité ?

Ce serait un des plus beaux engagements, un des plus beaux cadeaux à nous offrir, à tous et à toutes, pour Noël.

Joyeux Noël, madame, monsieur le ministre !

À voir en vidéo