Leçons de Trudeau et de Guilbeault

L’enseignement de Guilbeault et de Trudeau aux jeunes et aux moins jeunes : voici les trois premières leçons.

Leçon no 1. Faites ce que je dis, et non pas ce que je fais.

Par exemple, limitez vos déplacements en avion et en voiture, privilégiez les transports en commun (s’il y en a), faites du recyclage (sauf pour les idées, ça, ils le savent), etc.

Leçon no 2. Ayez du culot.

Les GES sont la source du réchauffement climatique, et aussi en partie de la perte de la biodiversité. Pourtant, M. Guilbeault dit que « le moment est venu de transformer le Canada en producteur mondial de pétrole et de gaz le plus propre ». Cela s’appelle la quadrature du cercle.

Leçon no 3. Comptez sur Guilbeault et Trudeau pour vous donner l’heure juste concernant la baisse des émissions de GES au Canada.

Par contre, les émissions de méthane liées au dégel du pergélisol ne sont pas incluses dans leur calcul. De plus, dans le rapport Plan de réduction des émissions pour 2030, on indique « offrir au monde entier du pétrole et du gaz à faible teneur en carbone ». Vraiment ? D’autant plus que la majorité de notre pétrole provient des sables bitumineux.

En conclusion, avant de donner des leçons à leurs concitoyens, messieurs Guilbeault et Trudeau devraient revoir leurs cours de maths, de chimie, de biologie et d’environnement.

« J’aime les paysans, ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers. » — Charles de Montesquieu

À voir en vidéo