La promesse électorale

Le ministre Girard nous annonce le versement prochain de 400 $ et 600 $ aux contribuables ayant déclaré, en 2021, des revenus entre 50 000 $ et 100 000 $ dans le premier cas et de moins de 50 000 $ dans le second cas. Le gouvernement Legault respecte fièrement sa promesse électorale.

Bravo ! Le ministre Girard souligne que cette aide ponctuelle est nécessaire pour contribuer à couvrir les frais de subsistance à la suite de l’inflation des derniers mois.

Triste promesse que de viser, inutilement, des contribuables gagnant jusqu’à 100 000 $ annuellement (potentiellement jusqu’à 200 000 $ par ménage, pas facile alors de payer l’épicerie), alors qu’il eût été largement préférable, mais bien moins payant électoralement, d’aider davantage les moins bien nantis de notre société, notamment ceux et celles gagnant le minimum prévu par la loi.

Quant aux laissés-pour-compte, les récents retraités qui déclaraient l’an dernier des revenus supérieurs à 100 000 $ et qui gagneront, en 2022, bien moins que les 50 000 $ mentionnés ci-dessus, qu’ils se réjouissent de ne pas contribuer à hausser l’inflation générale.

Il aurait été bien trop compliqué de faire en sorte qu’ils aient droit à leur juste part.

À voir en vidéo