Les hommes quittent le navire et les femmes doivent rester…

Les hommes ont été nombreux à prendre leur retraite ces dernières années, mais plusieurs femmes doivent rester. Équité ? Non ! […]

Il n’y avait pas de garderie subventionnée quand nos enfants sont venus au monde et nous n’avions que trois mois de congé. Je fais partie de cette génération qui avait ses enfants tôt en espérant, un jour, retourner travailler. […]

Je suis heureuse que mes filles puissent profiter des nouveaux avantages et des conditions de travail que la société et le gouvernement leur ont offerts… Mais, nous, les mères de cette nouvelle génération, qu’avons-nous comme considération ? Nous sommes retournées travailler et avons dû recommencer sans ancienneté et sans les avantages liés. Nous avons donné du temps, de notre temps, pour élever cette belle génération et en prendre soin. Récompense ? Nous devrons travailler beaucoup plus longtemps que nos confrères masculins et ne parviendrons pas aux mêmes conditions de retraite à cause de la fatigue, eh oui ! […]

Les actuels dirigeants ont besoin de main-d’oeuvre, il y a un manque criant de travailleurs, alors la pression est encore plus grande de la part de l’employeur. Le gouvernement ne pourrait-il pas considérer cette génération de femmes et leur reconnaître du temps, le temps où elles ont travaillé autrement, mais travaillé quand même ?

À voir en vidéo