Piétons et véhicules électriques

L’article « La présence de scooters dans les rues piétonnes » (Jeanne Corriveau, 18 juillet 2022) est très opportun. On peut applaudir à la disponibilité de nouveaux modes de transport, notamment le vélo électrique, qui semble rapidement gagner en popularité, à la fois pour la mobilité qu’il permet et comme outil valable pour lutter contre les changements climatiques. Mais, comme cela est évident pour tous, une minorité des utilisateurs de ces nouveaux modes de transport sont insouciants, irrespectueux, ou manquent totalement de civisme.

Et les problèmes sont loin d’être limités aux rues piétonnes. On les trouve également dans les parcs et même sur des trottoirs parfois achalandés. Par ailleurs, j’ai été frappé par l’observation indiquant que 30 % des cyclistes passaient trop près des piétons sur une rue piétonne et surpris par le commentaire disant qu’il y avait peu de situations « très problématiques ». Est-ce que ça prend un accident grave avant d’agir ? Est-ce que les policiers vont appliquer ce critère du « très problématique » aux automobilistes ?

N’est-il pas temps de donner un coup de barre sérieux pour mettre fin aux exagérations ? Pourquoi ne pas exiger une plaque d’immatriculation pour tout véhicule à propulsion électrique ? […]

À voir en vidéo