Merci, Mario Fortin

Cher Mario Fortin,

Ainsi, tu prends ta retraite ! Tu as travaillé si fort au Beaubien, au cinéma du Parc et à celui du Musée… Tu la mérites, cette retraite ! Et tu seras difficile à remplacer !

Quand je suis devenue députée de Gouin, on a appris à se connaître. J’ai soutenu tes projets de mon mieux. J’admirais ta passion pour le cinéma d’auteur. Et le cinéma en salle ! Ce sont des passions que nous partageons.

Je t’ai vu te dépenser sans compter pour trouver les meilleurs films, faire une place de choix au cinéma québécois, organiser des événements, gérer trois salles de cinéma ! Notre quartier tout entier t’est redevable. C’est si plaisant de se dire : « Et si on allait au Beaubien ? » À pied, en bus, à vélo… Cette salle est si accessible !

Mario, tu le sais, c’est toute ma famille recomposée qui est fan de toi et du Beaubien. Mon chum et moi, on a emmené souvent nos petits-enfants au FIFEM. Une belle manière d’ouvrir le coeur et l’esprit des enfants à un cinéma autre qu’américain, un cinéma québécois ou d’autres pays.

Merci, cher Mario, pour tout ce travail accompli avec tant de générosité. Et que vive encore longtemps l’âme du Beaubien ! Bonne retraite !

À voir en vidéo