Une cruelle atteinte à la dignité humaine

Shireen Abu Akleh était une Palestinienne qui avait aussi la nationalité américaine. Elle avait choisi de rester dans sa ville natale, Jérusalem, et de faire son travail de journaliste au service de l’information libre.

Elle est tombée, tuée par une balle dans la tête tirée vraisemblablement par une unité spéciale de la sécurité israélienne. De plus, la police israélienne s’est attaquée aux porteurs de son cercueil, qui a failli tomber de leurs mains, et s’est attelée à arracher les drapeaux palestiniens qui couvraient son cercueil. Une cruelle atteinte à la dignité humaine, au corps d’une femme de cinquante et un ans qui voulait, les mains nues, rapporter la vérité.

Je ne peux que penser à ces hordes barbares qui ont crucifié Jésus-Christ, le défenseur des pauvres et des mal-aimés de la société. Ce même Christ qui nous a laissés comme commandement de pardonner et de prier pour ceux qui nous persécutent.

À voir en vidéo