Profits des chaînes d’alimentation et des pétrolières

N’est-il pas particulièrement indécent de constater les profits astronomiques des compagnies pétrolières et des chaînes d’alimentation en ces temps particulièrement difficiles pour les pauvres et la classe moyenne ?

Montréal affichait dimanche un prix de l’essence à 2,15 $ le litre. Afin d’expliquer cette aliénante folie vers la course aux profits immondes, on se rabattra évidemment sur la guerre en Ukraine

Comment peut-on accepter une telle aberration ? Comment ne pas être outré devant une telle soif immodérée d’argent ? Comment se fait-il que nous soyons ainsi piégés, voire abandonnés, aux mains de ces profiteurs sans scrupule et sans âme ?

Metro, le géant de l’alimentation, a enregistré un bénéfice net de 198,1 millions (+5,3 %) à son deuxième trimestre 2022 . La situation est semblable pour Empire, qui possède entre autres la chaîne IGA, avec des profits de plus de 175,4 millions au cours de son plus récent trimestre ( +5 %). En ces temps troubles et difficiles, cela devient carrément indécent, voire immoral, de profiter ainsi des gens en les écrasant encore davantage sous le poids de l’endettement et du stress.

Que dire maintenant des fossoyeurs de la planète que sont les compagnies pétrolières ?

Lors du premier trimestre de l’année, Imperial Oil a presque triplé son bénéfice net (+198 %) faisant osciller ses faramineux profits à 1,17 milliard de dollars. Il s’agit d’un montant record en plus de 30 ans chez Imperial Oil. Plus récemment, le 9 mai, Suncor Petro-Canada vient d’annoncer un bénéfice net trimestriel en hausse de 259 % à 2,95 milliards de dollars. Peut-on s’imaginer les profits faramineux pour le prochain trimestre pour ces fossoyeurs de la planète ?

Le seul mot qui me vient à l’esprit est le mot IMMORAL.

Immoral êtes-vous, Metro et IGA ! Immoral êtes-vous, fossoyeurs de la planète tels Petro-Canada, Esso, Ultramar.

Enfin, immoral êtes-vous, actionnaires sans scrupules, dont le cœur ne bat qu’au rythme du profit et de l’argent ! Quelle pauvreté… du cœur !

 

À voir en vidéo