L’escalier d’Odessa est-il menacé?

L’escalier monumental d’Odessa, ou « escalier Potemkine » du nom du général qui a envahi l’Ukraine des cosaques en 1774 et ainsi agrandi l’empire de Catherine II, la Grande Catherine, va-t-il être détruit par les Russes pour effacer toute trace d’histoire et d’un peuple ? Car cet escalier rappelle qu’en 1905, la mutinerie des marins du cuirassé Potemkine a été vengée par les soldats du tsar qui, en représailles, ont fait feu sur les habitants d’Odessa dans le grand escalier, selon Eisenstein dans son film de 1925 Le cuirassé Potemkine. Un génocide, c’est faire disparaître toutes les racines d’un peuple : les œuvres d’art, les monuments, les temples religieux, les maisons de musique, tout ce qui rappelle le passé.

Jean Ferrat, dans la chanson Potemkine (version 1966), rappelle la mutinerie des marins pour ne pas oublier.

À voir en vidéo