Une union entre le PQ et QS à l’horizon?

Selon quelques membres du Parti québécois (PQ), la formation est un parti de gauche et devrait s’unir avec Québec solidaire (QS). Permettez-moi, qui ai milité au PQ de 1980 à 2021, de vous apporter un éclairage différent.

Sachez que le PQ tolère les ex-syndicalistes comme moi, car il se vante d’être une coalition de tous les horizons.

Mes dernières années au parti m’ont démontré que les gens de gauche au PQ sont sous haute surveillance et que ce sont les gens de la droite qui ont le haut du pavé.

Le départ annoncé de Mme Véronique Hivon vient sonner le glas d’une union entre ces deux partis. Toute autre vision relève d’une pensée magique qui n’a pour but que de jeter de la poudre aux yeux dans le cœur des militants progressistes du PQ.

Le seul accord possible d’ici les élections du 3 octobre prochain serait que le PQ envisage de ne pas présenter de candidat dans les circonscriptions où QS pourrait faire une percée et que QS suive le même scénario pour le PQ.

Après les élections, ces deux partis pourraient entamer une négociation pour arrimer des points communs selon l’intérêt national. L’union du PQ et de QS pour créer le PQS est loin à l’horizon.

À voir en vidéo