Le numéro dix

Pas un partisan de hockey, néanmoins un admirateur du Démon blond, j’ai toujours secrètement souhaité que les bonzes du français s’arriment à l’inconscient collectif et abolissent le terme dix : un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, Guy Lafleur.

À voir en vidéo