Un tramway direction référendum

Monsieur le Maire de Québec,

C’était peut-être grâce à votre attitude avenante, ou, qui sait, à cause de vos espadrilles orange fluo, mais moi, j’y ai cru. J’ai cru que vous, vous écouteriez les divers sons de cloche que donnent vos concitoyens de Québec et des environs. Que, du moins, vous prêteriez une oreille attentive aux arguments de vos
concitoyens qui sont contre le tramway de Québec. Et ils sont de plus en plus nombreux !

Malheureusement, votre air avenant de la campagne électorale s’est rembruni, sans doute au contact de la réalité. Vous ne parlez plus d’être à l’écoute de vos concitoyens qui sont contre le tramway, mais de les convaincre. Les convaincre à tout prix ! Le capharnaüm dans lequel s’enlise et s’entête votre administration à propos du tramway est troublant. Plus vous sentez que le projet suscite une opposition structurée, plus l’insécurité grandit dans la population devant la dette pharaonique laissée aux futures générations, plus vous répétez des généralités écologiques qui peuvent être réfutées. En effet, pourquoi ne pas améliorer les transports en commun, les rendre entièrement électriques, attrayants, fonctionnels ?

Nous sentons bien que les fils de ce projet se détricotent, que tant de questions pertinentes des citoyens sont restées sans réponse, quand elles n’ont pas essuyé de rebuffades, et votre impatience grandissante ne nous rassure pas du tout, vous poussant à tourner des coins ronds.

Si vous voulez vraiment être à notre écoute, comme vous le promettiez à l’automne, alors, Monsieur le Maire, il n’y a qu’une seule solution. Tenez un référendum ! Ce serait la façon la plus démocratique de choisir de donner suite ou non à un projet controversé qui ferait vivre à vos concitoyens pendant des années un chantier déstructurant pour leur quotidien. Un tramway qui déraille, ce n’est pas beau à voir.

À voir en vidéo