Le maire a tort

La grande région de Québec a besoin d’un réseau de transport structurant, tous les gens s’entendent là-dessus. Ce réseau doit être conçu pour répondre aux nombreux défis de la Rive-Nord et de la Rive-Sud. Depuis le début, le ministère des Transports aurait dû piloter l’ensemble de ce dossier et ne pas céder aux petits intérêts de Québec ou de Lévis.

On voit bien ce que cela a donné. Un Régis Labeaume qui défend avec hargne et égoïsme un projet de tramway qui ne tient pas la route et qui évacue les préoccupations de la Ville de Lévis. Un projet qui venait d’Anne Guérette en passant… Et là, le maire Marchand tombe lui aussi dans le panneau des guerres de clochers et des petites juridictions municipales. C’est pathétique !

Le tramway devra servir à Québec surtout… affirme le maire Marchand. Ridicule ! Comme si la vie s’arrêtait à l’orée des ponts. Le boulevard René Lévesque devient le centre d’attraction d’un projet de 4 milliards de dollars qui a pour objectif d’améliorer dans son ensemble la circulation dans la région. Il est temps que le maire et les oppositions à l’Assemblée nationale réfléchissent un peu et regardent la forêt, et non l’arbre. Un peu de logique, s.v.p. !

À voir en vidéo