Oser le bénévolat

Être adolescent est difficile, et la pandémie (COVID-19) leur complique la vie. Avec la fermeture des écoles, l’apprentissage en ligne et l’annulation de divers événements, de nombreux adolescents perdent l’occasion de vivre certains des plus grands moments de leur jeunesse, ainsi que des moments de tous les jours, comme discuter avec ses amis et participer aux cours. Le résultat est que nombre d’adolescents vivent sous stress ou dans l’anxiété et ont d’autres problèmes de santé mentale.

Que faire alors ?

Selon de nouvelles recherches, avec le temps les gens deviennent plus heureux lorsqu’ils commencent à faire du bénévolat. Mais pourquoi le geste d’aider d’autres personnes est-il si bénéfique pour la santé mentale ?

Tout d’abord, le bénévolat semble être intrinsèquement gratifiant — lorsqu’on aide d’autres personnes, on a tendance à ressentir ce que les chercheurs appellent « un sentiment de chaleur ». Une étude révèle que les participants âgés de 16 à 24 ans sont particulièrement susceptibles de bénéficier du bénévolat, peut-être en raison de l’occasion que ça leur offre de nouer des liens sociaux et d’acquérir de nouvelles compétences.

Par conséquent, aider les autres peut aider à contrecarrer les effets du stress, de la dépression et de l’anxiété. L’aspect du contact social nécessaire pour aider autrui peut avoir une incidence profonde sur le bien-être psychologique global des bénévoles.

Le bénévolat peut donner un bon coup de pouce sain pour améliorer sa confiance en soi et pour se sentir satisfait dans la vie. L’étudiant fait du bien à d’autres et à la communauté, ce qui lui donne un sentiment naturel d’accomplissement. Le rôle d’un bénévole procure un sentiment de fierté et d’identité.

Le bénévolat est important, car il offre une aide essentielle aux causes valables, aux personnes dans le besoin et à la communauté dans son ensemble.

Enfin, être capable de traverser la pandémie renforce la résilience et donne la force de naviguer dans des circonstances incertaines et stressantes à l’avenir.

À voir en vidéo