Internet dans les toilettes

Internet ne constitue-t-il pas un service essentiel en pleine apocalypse ? Afin de sauver notre peau, ne doit-on pas être en mesure de prendre rendez-vous pour obtenir une dose de vaccin ou encore un test de dépistage ? Bien sûr, si on ne bénéficie pas d’un accès à cette forme de technologie, on peut toujours se rabattre sur le téléphone. Mais qui prend plaisir à patienter parfois pendant des heures […] afin d’atteindre un service gouvernemental ?

Pour les personnes non branchées de mon espèce, comment se débrouiller alors qu’à nouveau le public n’est pas autorisé à s’asseoir dans les cafés, les salles à dîner ainsi que les aires de restauration des centres commerciaux, là où Internet est souvent accessible moyennant l’achat d’une consommation. Autres refuges fort appréciés de notre communauté : les bibliothèques publiques ! Des ordinateurs sont en effet disponibles lorsque la population éprouve le besoin de naviguer. Mais, depuis le début de la pandémie, les bibliothèques publiques ont souvent restreint leurs services au seul prêt de documents. Les contribuables n’ayant point Internet à leur domicile ne peuvent donc jouir de cet outil précieux au cœur de ces endroits pourtant financés par les services publics. Les bibliothèques municipales ne devraient-elles pas offrir Internet en tout temps ?

Cette lettre d’opinion que vous lisez, comment a-t-elle été envoyée ? À partir de mon portable dans les lieux d’aisances d’un centre commercial…

À voir en vidéo