Les pensionnats pour Autochtones et les orphelins de Duplessis

Alors que le fédéral annonce qu’il va allonger des milliards dans le dossier des pensionnats pour Autochtones, comment ne pas faire un parallèle avec celui des orphelins de Duplessis, qui ont été dans des crèches, des orphelinats, des hôpitaux psychiatriques? Bon nombre de ces enfants étaient considérés comme des déficients mentaux. J’ai lu l’essai de Pauline Gill Les enfants de Duplessis, relatant la vie d’une orpheline dans ces établissements.

Je sais que, sous Lucien Bouchard, il y a eu des sommes très modestes accordées à des orphelins de Duplessis et que des démarches judiciaires sont en cours pour essayer de corriger cela.

Mais, dans mon esprit, le parallèle est évident entre les pensionnats pour Autochtones et les orphelins de Duplessis : dans les deux cas sont impliquées des congrégations religieuses ; dans les deux cas cela s’est fait avec la bénédiction d’un gouvernement, fédéral dans le cas des Autochtones, provincial dans celui des orphelins.

À voir en vidéo