Zéro comme le vide

C’est la juste définition à donner à l’action gouvernementale.

Vide comme n’avoir rien fait depuis trois semaines alors, que les cas de contaminations s’accroissaient, Omicron ou pas, et qu’on voyait, au même moment, d’autres gouvernements se mobiliser afin d’accélérer le processus de vaccination en troisième dose (France, hier, 22 % de vaccinés vs Québec 6 %). Ici, certaines personnes de plus de 70 ans ne pourront recevoir leur troisième dose que la semaine prochaine ou encore, comme ma tante de 86 ans, que le 3 janvier. Quant à ma conjointe et moi-même, nous la recevrons le 28 décembre.

Vide comme une mauvaise idée qui est en fait une idée contreproductive, donc nulle dans son efficacité à régler un problème et qui peut aggraver une situation déjà problématique, comme l’annonce faite par Legault, il y a un mois, des partys à 20 personnes. Vide comme être obligé de faire marche arrière depuis des mois, comme pour le dossier de vaccination obligatoire du personnel de santé, et maintenant pour les partys à 10.

Tant de demi-tours, ça nous fait douter des capacités de celui qui tient le volant à nous conduire, en toute sécurité, à bon port.

À voir en vidéo