Loukachenko ne passera pas go

Le président de la Biélorussie, Alexandre Loukachenko, est devenu le héros des migrants pour les avoir aidés si obligeamment à traverser le pays afin d’aller se masser à la frontière polonaise. Le dernier dictateur d’Europe traite mieux les migrants que son peuple.

Il pratique du reste le même type de chantage qu’a pratiqué Erdogan en Turquie, avec le soutien de Poutine, le président russe. Loukachenko espère ainsi que l’Europe fléchira au chapitre des sanctions visant à punir son régime autoritaire. Mais elle doit rester ferme ; les sanctions doivent au contraire s’intensifier.

Les infortunés migrants, attirés par l’Allemagne qui a ouvert ses portes à 1,1 million de migrants en 2015, en font malheureusement les frais.

À voir en vidéo