Contre le recul du gouvernement en santé

Récemment, le gouvernement du Québec s’est dégonflé dans le dossier du vaccin obligatoire pour les employés de la santé. N’est-ce pas troublant de voir un gouvernement reculer sur une mesure annoncée en grande pompe partout dans les médias ?

Un peu à l’image d’un parent, un gouvernement perd toute crédibilité lorsqu’il ne tient pas ses engagements, positifs ou négatifs. Comment expliquer ce manque de résolution ? Un manque de planification, très certainement, mais aussi un manque d’éthique flagrant ; bien qu’on exige le passeport vaccinal pour les visiteurs, on ne l’exige pas pour les soignants. Ça n’a aucun sens.

Dans une période d’urgence sanitaire comme celle que nous vivons, la science est notre meilleur atout pour protéger les plus vulnérables. Les travailleurs de la santé devraient être les premiers à embrasser la science et à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger le patient, ce qui, après tout, est le premier rôle du travailleur de la santé. Espérons que le gouvernement soit plus résolu en novembre.

À voir en vidéo