Un médecin de famille?

C’est bien beau d’avoir un médecin de famille, mais encore faut-il être capable de le voir quand on en a vraiment besoin. Quand la clinique où tu es inscrit exige un rendez-vous pour le sans rendez-vous, que tu dois savoir à l’avance quand tu seras malade, que voir ton médecin équivaut à gagner à la loterie, et bien le médecin de famille n’est tout simplement pas utile au moment opportun. Tu te rabats sur l’urgence d’un hôpital ou tu navigues durant des heures sur des sites destinés à nous aider à trouver un médecin (avec coût associé parfois). Québec vise un taux d’inscription à un médecin de famille de 85 %.[...] Par expérience, je doute que ce soit si efficace si on ne change pas d’autres paramètres de ce système complexe. Il serait intéressant que cet accès au médecin de famille (ou du moins au sans rendez-vous de la clinique où le patient est inscrit), plutôt que seulement l’inscription à un médecin, soit davantage étudié par les journalistes.

À voir en vidéo