«Le» ou «du»

On demande au gouvernement du Québec de reconnaître « le » racisme systémique. Lorsqu’on lit ou entend des commentaires venant du Canada anglais accusant « les » Québécois d’être racistes, j’imagine que la plupart des Québécois se disent que l’accusation ne devrait être lancée qu’à « des » Québécois. Dans le même esprit, la plupart des Québécois, y compris le premier ministre Legault, devraient être capables, me semble-t-il, de reconnaître qu’il y a, en effet, « du » racisme systémique au Québec, tout comme il y en a (beaucoup plus) aux États-Unis, sans que cela fasse de tous les Américains des racistes. Ce n’est pas parce qu’il y aurait « du » racisme systémique dans tel corps policier que l’on peut affirmer que « le » racisme systémique gangrène tout le Québec. Je crains toutefois qu’il n’y ait plus beaucoup de place pour ce genre de nuance dans les débats qui se tiennent aujourd’hui ; les cris et les insultes prennent malheureusement trop souvent la place des échanges de vues.

À voir en vidéo