La vanité

Lorsque la vanité de Justin Trudeau n’engageait que déguisements et égoportraits, on pouvait s’en amuser. Mais lorsqu’elle nous coûte 630 M$ pour des élections inutiles à mi-mandat, on rigole moins. Et comme M. Trudeau a laissé entendre au premier débat des chefs qu’un nouveau gouvernement minoritaire pourrait signifier un retour aux urnes dans 18 mois, il serait opportun que ce chef, dont les qualités tiennent surtout à son look et à son nom de famille, cède tout de suite la place à un de ses députés qui saura mieux que lui gouverner par consensus avec un parti d’opposition.

À voir en vidéo