Exercice d’élimination

Depuis la lointaine époque où j’ai atteint l’âge de voter, chaque élection, tant provinciale que fédérale, m’a amené à procéder par élimination tellement les politiques et les lignes de partis étaient loin de mes espoirs et de mes convictions. En plus d’être happé par un appel aux urnes tout à fait inutile et bafouant les règles démocratiques en place, je suis à nouveau confronté au fait de faire un choix entre des partis dont l’un subventionne le pétrole sale, l’autre ne reconnaît les changements climatiques que du bout des lèvres ou encore un troisième qui se veut centralisateur et ne reconnaît pas au Québec le droit de vivre sa laïcité comme il le souhaite; heureusement, il y a le quatrième… Qui, lui, prône maintenant la construction d’un troisième lien vers notre échec.

À voir en vidéo