Un non au Bloc

À Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois

Monsieur,

Je viens de prendre connaissance de votre appui au troisième lien routier à Québec. Je comprends mal votre position puisque, entre autres, elle ne s’appuie sur aucun argument scientifique. Jusqu’à maintenant, aucun expert n’a encore appuyé un tel projet.

Pour la CAQ, ce n’est qu’une promesse politique racoleuse sans aucun fondement sérieux. C’est un encouragement à l’étalement urbain, une façon de générer automatiquement plus de transport routier dans un avenir rapproché, une façon d’engraisser un éléphant blanc sans produire une estimation réaliste des coûts, une façon de promouvoir un projet digne du passé.

Monsieur Blanchet, vous osez parler écologie et environnement dans votre plateforme électorale. Mais dans les faits, ici dans la région de Québec-Lévis, vous rêvez comme nos dinosaures (radio-poubelle et petits politiciens racoleurs). Il n’est jamais trop tard pour corriger le tir. Pour penser au futur proche, éviter le piège électoraliste d’une promesse de la CAQ, éviter d’appuyer les lubies de la radio poubelle et des politiciens sans envergure de la région de Québec.

Je suis un partisan du Bloc depuis toujours ; mais cette année, mon engagement écologique me contraint à laisser de côté le Bloc.

À bon entendeur, salut.

À voir en vidéo