Des souverainistes devenant caquistes

Je suis renversé par la position du chef du Bloc québécois en particulier — et le silence de celui du Parti québécois — lorsqu’il donne aveuglément son appui à la demande du gouvernement Legault d’augmenter les transferts en santé, car cela propulse du même coup un peu plus la dépendance du Québec vis-à-vis de l’argent qui vient du fédéral. Pourtant, deux commissions d’enquête, dont l’une a été dirigée par un libéral, nous ont appris que ce sont bel et bien des transferts de point d’impôt qu’il faudraitobtenir du fédéral, puisque les responsabilités sont au Québec, mais l’argent, à Ottawa.

Je ne comprends pas quelle logique souverainiste leur fait prendre pareille posture. Après, on s’interroge sur l’incapacité des partis souverainistes à rallumer la flamme…

En temps de pandémie, la santé, quel sujet approprié pour souligner un déséquilibre fiscal évident et l’importance de contrôler nosdeniers publics ! Aussi, sur cet aspect, se surprend-on à rêver que Duplessis revienne tenir les rênes de ces partis, lui qui ne se contentait pas de réclamer des transferts d’argent. S’il vous plaît, messieurs, faites le minimum !

À voir en vidéo