De ces professeurs qui marquent

C’est avec le plus immense des plaisirs que j’ai récemment lu l’article de M. Omar Aktouf dans le Devoir.

J’ai 53 ans et je me souviens encore de M. Aktouf quand j’étais au HEC. De son style qui ressortait des formules toutes faites par nos alchimistes du management qui promettent
de transformer la pauvreté en richesse aussi facilement que de transformer le plomb en or !

Je me souviens encore des paroles de M. Aktouf dans le cours alors qu’il disait sincèrement et fièrement : « Moi, mes impôts, je les paie ! Je participe pleinement à la société ! »

Au lieu d’enseigner comment jouer avec le système en fonction de nos intérêts individuels, M. Aktouf enseignait à participer pour le bien commun de la société dans son ensemble afin de mieux réduire les inégalités.

Encore aujourd’hui, c’est en gardant cela à l’esprit que je remplis mes fonctions de gestionnaire. C’est également ce que mon épouse et moi transmettons à nos enfants comme valeur pour mieux vivre en société.

M. Aktouf, vous n’avez peut-être pas encore changé LE monde, mais vous avez influencé DU monde. Je suis convaincu de ne pas être le seul étudiant à avoir retenu vos leçons et à les appliquer encore aujourd’hui.

Merci de m’avoir enseigné.

À voir en vidéo