Radio-Canada et l’intérêt public

À titre d’institution financée par l’État, Radio-Canada a l’obligation de présenter des émissions qui conviennent à l’intérêt public. À cet égard, les bulletins d’informations et de nouvelles de cette institution possèdent une qualité qui ne fait pas de doute. Il peut en être autrement lorsqu’il s’agit du traitement des idées et des opinions, comme il en est dans le cas de l’affaire du Dr Didier Raoult, où il est raisonnable de croire que l’intérêt public a cédé le pas à la cote d’écoute. En invitant ce personnage controversé chez les scientifiques à s’exprimer sans réserve à son émission, Stéphan Bureau n’ignorait pas qu’il en résulterait une polarisation des discours. La chose s’est produite pour le plus grand bien de l’animateur et de son invité.

 

À voir en vidéo