Sur les herbicides

Nous avons pris connaissance de la lettre ouverte signée par l’agronome Andrée Deschênes, parue cette semaine dans Le Devoir, « Du glyphosate directement sur vos lentilles, vos haricots blancs, votre blé à pain ». Nous aimerions apporter le rectificatif suivant :

En 2020, dans un contexte de sécheresse majeure ayant affecté la majorité des cultures au Québec, La Financière agricole du Québec, dans le cadre de son Programme d’assurance récolte, a remboursé exceptionnellement certains travaux urgents. Le remboursement d’andainage et d’application d’herbicide en prérécolte a permis aux producteurs affectés de conserver leur récolte. L’indemnisation exceptionnelle des frais d’application d’un herbicide en prérécolte était conditionnelle à la recommandation spécifique d’un agronome. Cette mesure a été employée par un nombre très limité de producteurs. L’utilisation d’un herbicide en prérécolte n’est plus remboursée par La Financière agricole du Québec.

À voir en vidéo