Stop à la croissance

Le PIB repart à la hausse, pressé de surpasser le sommet prépandémique. Le néolibéralisme prétend avoir appris de ses erreurs passées. Il nous serine des comptines vantant un nouveau développement vert durable soutenable circulaire tous azimuts à l’infini. Il dit assumer une inattendue responsabilité sociale aux rênes d’un attelage funeste d’une époque révolue qui, ayant pris le mors aux dents, fonce aveuglément dans le mur. Les nantis savaient « how to make money » et ont développé le « how to » décupler les profits durant la pandémie. La mort de GNL Québec/Saguenay et de Laurentia du port de Québec, est-ce le signe que les temps changent ? Cela nous enseigne que le mécontentement populaire peut être efficace lorsqu’il se met à gronder plus fort que le bruit ambiant pour faire changer des politiques et reculer le néolibéralisme.

Les raisons de gronder ne manquent pas : pauvreté grandissante des enfants, logis inabordables, glyphosate…

À voir en vidéo