Télévision: la boîte à mensonges?

Dimanche 18 juillet au soir, je regarde Découverte. Encore un très bon traitement du sujet. On peut sentir l’état de la planète à travers la vie animale dans les littoraux. J’aurais pu choisir La semaine verte, beau rendez-vous si vous voulez savoir, encore une fois, où va la planète. Et pourquoi pas L’épicerie, qui intègre souvent le souci environnemental dans le traitement de ses sujets.

Mais, à Radio-Canada, il y a les pauses publicitaires. Et laissez-moi vous dire qu’en Estrie, c’est souvent deux voire trois réclames de voitures, de pick-up, de VUS dans la même pause. Ma question est : voulez-vous vraiment amener vos auditeurs à une prise de conscience et à une modification des habitudes de consommation ? Si oui, cessez ce genre de pauses publicitaires. Cessez les pauses publicitaires !

Les enjeux pour sauver la planète passent par la réhabilitation de nos habitudes de consommation et, impérativement, par la décarbonation de nos activités. Cette réclame, telle qu’elle est conçue actuel-lement, ne fait qu’encourager la consommation. S’il vous plaît, décarbonez vos pauses publicitaires !

Évidemment, j’ai tenu pour acquis que vous aviez, quelque part en trame de fond à votre mission, cette préoccupation d’encourager les comportements sociaux pro-environnement. Vous êtes une société d’État après tout. Ai-je tort ?

À voir en vidéo