Demandons l’apostasie

Devant la tragédie des pensionnats pour Autochtones, le Vatican semble déterminé à protéger ses arrières. Les excuses sont timides et n’engagent à rien. Si l’Église catholique devait dédommager pleinement toutes les communautés et tous les individus qu’elle a brisés au fil des siècles un peu partout sur la Terre, elle s’effondrerait peut-être. Alors, ne comptons pas sur de telles excuses. Que faire, alors ? Demander l’apostasie. En masse. Que tous ceux qui ne croient plus, ne pratiquent plus et sont solidaires des Premiers Peuples écrivent à leur diocèse pour demander à être retirés définitivement de la liste des catholiques. Ainsi, tout au moins, ils ne compteront plus parmi les catholiques dans le formulaire de recensement du gouvernement fédéral — et dans les statistiques de l’Église. Cette dernière pourra ainsi prendre la mesure du jugement sans appel que nous portons sur elle.

À voir en vidéo